top of page

POST 1 Ter : 2ÈME OUTIL - PRATIQUE / CONNAISSANCE DE SOI ET CONGRUENCE : « SE LIBÉRER DE NOS CONDITIONNEMENTS OU COMMENT CRÉER ET PARTICIPER À UNE COMMUNICATION HARMONIEUSE » 💕


Communication harmonieuse

Après avoir abordé lors de mon dernier post, une pratique pour développer la connaissance de soi, je vous propose aujourd’hui une approche pour libérer les divers conditionnements qui freinent l’émergence d’une véritable relation au cœur de nos échanges avec nos pairs.


Comme je l’ai déjà exprimé au cours de mon tout premier post, la notion et l’expression de « relation » existe quand d’une part, la connaissance de soi est suffisamment développée et que nous pouvons utiliser notre capacité à libérer nos anciens conditionnements pour disposer des ingrédients essentiels à l’émergence de la relation, entité unique issue de deux êtres humains en communication.




Pour rappel, ces ingrédients, et je le répète, la liste n’est pas exhaustive, font appel à la sécurité intérieure, la capacité d’empathie voire de compassion, de respect et d’écoute.


À partir de là, peut émerger une énergie commune ( la relation ) porteuse de créativité, d’harmonie et d’amour.


Passons maintenant à la présentation de la pratique de notre thème d’aujourd’hui : CONNAISSANCE DE SOI - CONGRUENCE : « SE LIBÉRER DE NOS CONDITIONNEMENTS OU COMMENT CRÉER ET PARTICIPER À UNE COMMUNICATION HARMONIEUSE »


Pour y accéder, je vous propose dans un premier temps, de développer ce que l’on appelle LA CONGRUENCE.


Congruence


De manière simplifiée, la congruence consiste en la capacité d’être de manière fluide et aisée à l’écoute de soi, de ses émotions, de ses sentiments et réactions, de les reconnaître, de les nommer et de les accueillir sans les juger.


Attention, la congruence ne signifie pas pour autant tout exprimer sans discernement, il s’agit là plutôt d’impulsivité, énergie qui crée plutôt le conflit et nourrit la dualité.


Bien au contraire, avec la pratique, on s’aperçoit que la congruence, tout en facilitant la présence à soi, facilite la présence à l’autre sans pour autant éprouver la nécessité impérieuse de se faire entendre.


Elle est une étape importante sur le chemin de la libération de nos conditionnements et travaille donc de concert avec la connaissance de soi. 


C’est pourquoi la pratique proposée lors de mon précédent post sur « la connaissance de soi » est indissociable de celle-ci car en vous penchant sur la nature de vos ressentis et le sens de vos attitudes, vous mettez en lumière vos parts limitantes qui n’attendent que d’être accueillies inconditionnellement, acceptées et entendues pour être libérées.


Je vous propose donc pour développer votre congruence, d’apprendre à placer en conscience votre attention sur vos vécus physiques, psychiques et énergétiques : 


LIEN YOUTUBE POUR ACCÉDER À L’ENREGISTREMENT AUDIO DE LA PRATIQUE SI VOUS PRÉFÉREZ :

 

Si cette pratique vous semble difficile, vous pouvez commencer seul(e), avec vous-même.

Il vous suffit pour cela,

de vous installer dans un espace tranquille, 

de fermer les yeux, 

de pratiquer trois (ou plus) respirations profondes avec tout votre abdomen pour développer une état de détente suffisant ( à vous de sentir, faites vous confiance), 

et de commencer à vous connecter à vos ressentis dans l’instant présent :


_PHYSIQUE : Quelles sensations ai-je dans mon corps ? 

Vous pouvez ainsi scanner tout votre corps pour déterminer par exemple les zones de tension, celles de bien-être etc…

Vous pouvez même pousser votre introspection si vous le souhaitez, jusqu’à l’intérieur de votre corps. Choisissez des éléments faciles dans un premier temps comme votre cœur, votre système digestif….ce sera peut-être difficile au départ, mais vous vous apercevrez que la communication devient plus aisée avec une pratique régulière.


_PSYCHIQUE : suis-je traversé (e) par des émotions ? Des sentiments ? 

Si oui nommez les pour bien vous familiariser avec l’identité de chacun(e).

Cela vous permettra de les reconnaître de plus en plus spontanément.


Toutefois, si dans l’instant présent vous ne ressentez aucune émotion significative ou aucun sentiment particulier, n’hésitez pas à profiter de ce temps bien à vous pour activer le « mode cinéma » comme je vous vous l’ai expliqué dans le post 1bis (si référer), en choisissant un court moment de vie dont le souvenir est bien clair. Ce peut être une scène difficile à laquelle vous avez assisté(e) par exemple, l’attitude d’une personne dans un lieu public, tout vécu dont vous avez été témoin et qui vous a interpellé(e).


POUR INFO : LE « MODE CINÉMA » S’APPLIQUE D’AILLEURS AUX TROIS PLANS DE L’ÊTRE : PHYSIQUE - PSYCHIQUE - ÉNERGÉTIQUE ET SPIRITUEL 


_ ÉNERGÉTIQUE ET SPIRITUEL : au niveau de ce troisième plan de l’être, je vous invite à utiliser ce que j’appellerai « la jauge énergétique » en vous mettant à l’écoute de votre énergie vitale : me semble-t-elle équilibrée ou déséquilibrée ? harmonisée ou pas ? Ma jauge est-elle pleine ou au contraire plutôt vide ? 

Et plus profondément, si déséquilibre il y a, où se situent-ils ? Vous pouvez commencer pour cela par de connexions générales comme : plutôt en haut du corps ? Au centre ? en bas du corps ? Et peu à peu affiner avec la pratique…

Il est même possible d’arriver à ressentir en détail le type de déséquilibre, son niveau de puissance etc…


Au départ les sensations risquent d’être floues, mais progressivement vous pourrez mieux capter votre état énergétique, le nommer plus justement voire y déceler certains détails comme une couleur, un son, une fréquence vibratoire…

La conscience énergétique et spirituelle contribue grandement à un état d’apaisement et d’ouverture.


MAIS ATTENTION, NOTRE PERSONNALITÉ PEUT INTERFÉRER ET, POUR NOURRIR DES BESOINS PROPRES AU PLAN PSYCHIQUE NON ENCORE CONSCIENTISÉS, ELLE PEUT PARFOIS DÉVELOPPER L’ILLUSION DU « SAVOIR FAIRE », «SAVOIR RESSENTIR» ET « SAVOIR PERCEVOIR ».


SOYEZ VIGILANTS, AVANCEZ À VOTRE RYTHME ET EN TOUTE HUMILITÉ, CE SONT DES GARANTIES INDISPENSABLES À UNE BONNE CONNAISSANCE DE SOI.


Humilité


Il est important donc, de s’habituer au fil des jours, à s’ouvrir à ses sensations intérieures.

Et progressivement, de développer sa capacité à être avec soi et avec l’autre dans ses sensations partagées, car une fois que vous serez à l’aise avec cette pratique, vous pourrez l’utiliser au sein de vos échanges interpersonnels, la démarche devenant au fur et à mesure plus fluide et spontanée.


Ces propositions d’expansion intérieure permettent de développer de l’empathie, voire de la compassion, de la tolérance et de la sérénité dans les communications. Elles contribuent à l’émergence de la relation, engrais essentiel à la croissance collective harmonieuse.


LIEN YOUTUBE POUR ACCÉDER À L’ENREGISTREMENT AUDIO DE LA PRATIQUE :


DANS UN DEUXIÈME TEMPS, et pour travailler la maîtrise ( à ne pas confondre avec le contrôle ) de soi et le détachement de nos ressentis limitants, je vous propose de symboliser l’émotion ciblée car :


SYMBOLISER C’EST METTRE À L’EXTÉRIEUR ET METTRE À L’EXTÉRIEUR C’EST COMMENCER À SE DÉTACHER…


Pour cela, vous pouvez à nouveau vous plonger en état de relaxation comme décrit plus haut, et tout en vous concentrant sur l’émotion en question, laissez émerger sans réfléchir, l’image qui la symbolisera.

Ce peut n’importe quelle représentation. 

Par exemple, une immense tristesse peut être symbolisée par un bateau coulé au fond de la mer, ou par une forme géométrique toute noire…

Peu importe, sachez seulement que l’image qui se présente spontanément, sans réflexion préalable, est la bonne.


LE LANGAGE SYMBOLIQUE EST LE LANGAGE DE L’INCONSCIENT, L’INCONSCIENT PARLE AVEC DES REPRÉSENTATIONS IMAGÉES.


Langage symbolique


Ensuite, vous pouvez commencer à apprendre à vous détacher de l’émotion limitante en observant que vous avez le choix entre : 

Continuer à laisser l’impact émotionnel choisir pour vous quant au comportement à adopter, 

OU,

Utiliser votre libre-arbitre libéré pour choisir en conscience l’attitude qui vous semble la plus juste.

Au début l’application de ce choix peut s’avérer difficile à appliquer, mais avec de la régularité, de la persévérance et de la volonté, les portes d’une meilleure expression de vous-même s’ouvrent progressivement et définitivement.


Pour finir, il me paraît important de vous rappeler que le rôle des ressentis intérieurs nous appellent seulement à mieux nous connaître, là est leur seul et vrai fonction. Ils sont une passerelle vers une conscience plus élargie elle-même au service du principe collectif d’humanité.


Vous êtes invité à l’issue de votre lecture, de partager si vous le désirez dans l’onglet « commentaires », vos impressions, questions, besoins et sujets de thèmes que vous souhaiteriez que j’aborde, je me ferai un plaisir de vous répondre et de tenter de vous aider.


Bien chaleureusement à toutes et tous 😊

Gisèle ROZE   06 29 84 76 63

Psychopraticienne / Psycho-Énergéticienne



S’ABONNER ET RECEVOIR DANS SA BOÎTE MAIL CHAQUE MARDI LE LIEN DE MON NOUVEL ARTICLE :


Vous pouvez également si vous le souhaitez, effectuer un don en cliquant sur le lien suivant et en choisissant une des formules « dons libres » :


Gisèle Roze Psychopraticienne / Psycho-énergéticienne

Comments


bottom of page